Antoine LEFEBVRE - Crédit Mutuel Arkéa

Intervenant

M. LEFEBVRE Antoine

Directeur Conformité et Contrôle Permanent
Crédit Mutuel Arkéa

Biographie

Antoine Lefebvre a la responsabilité du contrôle de la conformité et du contrôle permanent du groupe Crédit Mutuel Arkéa depuis mai 2016. A ce titre, il organise, coordonne et anime, sur l’ensemble des filiales et structures du Groupe, les dispositifs de contrôle permanent, de contrôle de conformité, de protection des données personnelles et de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Rattaché à un dirigeant effectif, il est membre du Comité de Coordination Générale du Groupe.

De 2008 à 2016, Antoine a été Directeur Exécutif puis Directeur Général d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels. Dirigeant effectif, en charge des fonctions risques, engagements, RH, projets et finances, il a contribué au développement ambitieux de cette filiale.

Avant de rejoindre Crédit Mutuel Arkéa, Antoine a travaillé 15 ans chez BNP Paribas dans des fonctions commerciales, de gestion des risques et d’audit en France et à l’étranger (Maroc et Abu Dhabi).

Antoine a un diplôme d’ingénieur de l’Ecole Centrale de Lyon complété par un mastère de Finances de l’ESSEC. 

Mise à jour le 18/10/2018

Événement

Multiplicité des obligations de connaissances : risques et mise en oeuvre

Présentation

Les collaborateurs et dirigeants des secteurs de la banque, de l’assurance, et de l’asset management doivent remplir diverses obligations en matière de connaissances et de compétences financières. Si certaines d’entre elles sont depuis longtemps intégrées dans les dispositifs de formation des collaborateurs, comme la connaissance des règles relatives à la lutte contre le blanchiment, plusieurs obligations ont été renforcées sous l’effet des récentes règlementations prévoyant des connaissances ou formations spécifiques (MIFID 2, IDD, …), avec une attention particulière portée sur le devoir de conseil et la protection des investisseurs. De leur côté, les dirigeants effectifs de la banque et de l’assurance, de même que les administrateurs de banque et les responsables de fonctions clés de l’assurance doivent maintenant remplir les conditions d’une reconnaissance « fit and proper ».

Quel est aujourd’hui le panorama des connaissances et compétences que doivent avoir les collaborateurs et dirigeants, quelles sont leurs obligations d’acquisition et d’entretien des connaissances ? Ces exigences constituent assurément un élément clé de la gestion des ressources humaines et du dispositif de « knowledge management » qui doit garantir le niveau de connaissances adéquat, et pendre en compte le risque de non-respect des obligations. Elles constituent un point d’attention additionnel pour le responsable de la fonction Conformité, qui doit diffuser la règle et veiller à son respect. Elles sont aussi bien sûr un des points de surveillance des régulateurs.

Plusieurs regards seront réunis pour apprécier un état des lieux de ces exigences. Le responsable de la conformité d’une banque partagera son expérience de forte vigilance en la matière, un cabinet de conseil présentera la cartographie des obligations et la conduite de changement qu’elle implique. Les régulateurs AMF et ACPR exposeront enfin les obligations (de moyens et de résultat) et les bonnes pratiques dans ce domaine.

Public visé

  • Banques, Assurance, Sociétés de gestion
    • Directions de la Conformité, RCSI/RCCI
    • Directions des Risques, de l’Audit, Juridique
    • Directions générales, Administrateurs
    • Directions RH, Responsables formation
  • Avocats et sociétés de conseil
  • CIF et indépendants

 

Objectifs

  • Appréhender de façon complète les obligations relatives aux connaissances
  • Bénéficier des indications des régulateurs AMF et ACPR 
  • Obtenir un retour d’expérience d’une grande banque française

Programme

8h30
Introduction
8h40
Recensement, mise en place et contrôle de l’application des règles relatives aux connaissances financières : mission impossible pour le responsable de la fonction Conformité ?
9h05
Cartographie des obligations de connaissances financières et conduite du changement
9h25
Les exigences en matière de connaissances et d’expérience suite à MiFID 2 ; focus sur la certification professionnelle AMF
9h55
Dirigeants et administrateurs : les critères d’aptitudes et de compétences
10h15
Questions / Réponses / Conclusion
Retour à la liste