Bâle III et Solvabilité 2 : des similitudes mais aussi de profondes différences avec Bernard Delas

Matinale EIFR - Labex ReFi


                                                              

Présentation

Intervenant : Bernard Delas est vice-président de l’ACPR

Ces réformes prudentielles ont toutes les deux pour objectif de mieux proportionner les exigences de capital imposées par le régulateur aux risques auxquels banquiers et assureurs sont exposés. Mais il existe de grandes différences entre elles : si Bâle 3 est une réponse à la crise de 2008, Solvabilité 2, (travaux préparatoires initiés en 2000)  répondait à un souci de modernisation de Solvabilité 1 devenu obsolète. Si Bale 3 s’est traduit par une forte augmentation des exigences de capital, Solvabilité 2 n’a pas eu, dans l’ensemble, cet effet pour les assureurs. Seront ainsi abordés les thèmes suivants: différences entre métiers de banquier et d’assureur, caractéristiques  des marchés européens  banque et assurance, rôle du MSU sans équivalent dans l’assurance (supervision relevant des seules autorités nationales), utilisation des modèles internes, désignation des assureurs systémique mondiaux, l’international capital standard (ICS)…etc.

Bernard Delas est vice-président de l’ACPR, membre du Conseil général de la Banque de France et membre du Haut Conseil pour la Stabilité Financière (HCSF).Il a effectué l’essentiel de son parcours professionnel dans l’assurance et occupé successivement les fonctions de DG de Groupama, de CNP Assurances International et  de Crédit Agricole Assurances International. Il a également été président de la FFSAM et vice-président de la FFSA.