Intervention de Christine Lagarde, Présidente de la BCE, à l'occasion de la remise du Prix Turgot 2021, Paris

02/06/2021 | BCE

Les leçons des crises passées

Intervention de Christine Lagarde, Présidente de la BCE, à l'occasion de la remise du Prix Turgot 2021, Paris
Paris, 2 June 2021
Je suis très heureuse d’être aujourd’hui à Bercy, un lieu qui évoque tant de souvenirs pour moi. Je remercie Jean-Claude Trichet et le Cercle Turgot de me décerner ce prix. C’est un honneur de rejoindre un groupe de lauréats aussi illustres.

Selon Anne-Robert, Jacques Turgot lui-même « la masse du genre humain [ ] marche toujours, quoique à pas lents, vers une perfection plus grande ». Lorsque je repense à mes différentes fonctions à Paris, Washington et Francfort, cette phrase résonne d’un écho particulier.

Le cours de l’Histoire ne suit pas une ligne droite. Il peut même être difficile, à court terme, d’en déceler le sens. Mais je suis persuadée qu’avec du recul, le progrès apparaît clairement sur la ligne d’horizon.

Après deux décennies dans le secteur privé, j’ai exercé mes fonctions dans le secteur public pendant deux décennies marquées par des crises qui ont mis l’Europe à rude épreuve. Toutefois, chaque crise nous a apporté un enseignement précieux. Et nous avons eu l’humilité de retenir ces leçons.

Grâce aux enseignements du passé, nous avons su faire face à la pandémie de manière efficace. La somme des expériences acquises au fil des crises nous a aidés à éviter, peut-être, la plus grave de toutes les crises.

Je voudrais aujourd’hui évoquer trois leçons du passé. Tout d’abord, l’importance d’une réglementation financière efficace pour une croissance durable. Ensuite, le rôle-clé d’un engagement crédible en période de grande incertitude. Et, enfin, la nécessité d’un alignement adéquat des politiques publiques.

Cliquez ici pour découvrir l'intégralité de l'intervention.