La BCE agit pour réduire le risque climatique dans ses états financiers

04/07/2022 | BCE

Conformément à son programme d'action pour le climat dévoilé en juillet 2021, la BCE a dévoilé plusieurs décisions destinées à réduire son exposition au risque lié au changement climatique.

D'abord, la BCE réorientera, à partir d'octobre, ses portefeuilles d'avoirs en obligations d’entreprises. Elle investira dans des émetteurs de titres présentant de « bons résultats climatiques » (faibles émissions de gaz à effet de serre, objectifs ambitieux de réduction des émissions de carbone et déclarations satisfaisantes en matière de climat) en réinvestissant les remboursements attendus dans les années à venir. À partir du 1er trimestre 2023, la BCE publiera régulièrement des informations liées au climat concernant ses avoirs en obligations d’entreprises. Les émetteurs seront ainsi incités à améliorer leur reporting en la matière. 

Deuxièmement, avant fin 2024, la BCE et les banques centrales des pays de la zone euro limiteront la part des actifs émis par des entités à empreinte carbone élevée et qui peuvent être apportés en garantie dans le cadre d’emprunts à leurs guichets. Dans un premier temps, l’Eurosystème appliquera uniquement ces limites à la dette émise par des sociétés non financières. En outre, dès 2022, l’Eurosystème tiendra compte des risques climatiques lors de la révision des décotes appliquées aux obligations d’entreprises utilisées comme garanties. Troisièmement, à l'horizon 2026, l’Eurosystème acceptera en garantie de ses opérations de crédit uniquement des titres d’entreprises respectant la directive régissant la publication d’informations en matière de durabilité par les entreprises (CSRD).

Enfin, l’Eurosystème continuera de perfectionner ses outils et capacités d’évaluation du risque climatique. L’Eurosystème est convenu de normes minimales, qui entreront en vigueur à la fin 2024, pour l’intégration des risques climatiques dans les notations produites par les systèmes internes d’évaluation du crédit des banques centrales nationales.

Lire la suite